Accueil - L'Aspiratrice
19344
home,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-19344,ajax_fade,page_not_loaded,,no_animation_on_touch,select-theme-ver-3.2.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

ACTUALITÉ

  FESTIVAL  BRUXELLONS

2 août 2017

date supplémentaire

16 septembre 2017

20h45


Zoé
élue Meilleure Scène de
l’année 2016

par

 

A la Une
Zoé, une vraie artiste
et Pénélope, un faux Job !

Le trophée

Zoé et sa marraine Nawell Madani

Les vainqueurs 2016

Tournée en 1ère partie de Maurane en 2015 -2016

En tournée

1er Octobre, Beaulieu sur Mer* – Casino
2 Octobre, Saint-Priest*- Centre culturel
3 Octobre, Roanne*- Théâtre municipal
8 Octobre, Bulle*- Salle Co2
9 Octobre, Davezieux*- L’Espace Montgolfier
10 Octobre, Vals-prés-le Puy*- Centre Culturel
23 Octobre, Hagondage*- Salle Paul Lamm
13 Novembre, Woluwé-Saint-Pierre*- Centre culturel
14 Novembre, Mons*- Théâtre Royal de Mons
27 Novembre, Louvain la Neuve*- Salle Aula Magna
2 Décembre, Huy*- Centre culturel
13 Décembre, Ath*- Maison Culturelle

11 Janvier, Paris – Petit Théâtre du Gymnase

17 Janvier, Braine le Comte*- Salle Communale Baudouin IV
23 Janvier, Tournai*- Maison de la culture
26 Janvier, Bruxelles – la Samaritaine
27 Janvier, Bruxelles – la Samaritaine
3 Avril, Bastogne – Festival du rire

14 Avril, Chaudfontaine*
15 Avril, Namur*- Théâtre Royal de Namur

* 1ère partie de Maurane

LE SPECTACLE

L’ASPIRATRICE ASPIRE…

Au fil des années, la poussière s’accumule alors l’aspiratrice fait le ménage dans sa vie et en son for intérieur . Elle aspire encore à devenir celle qu’elle rêvait d’être lorsqu’elle était petite. Alors l’impératrice du rien raconte du sol au plafond comment faire du ménage dans les idées reçues afin d’atteindre un monde merveilleux…Un monde far far away…

 

L’ASPIRATRICE RACONTE…
L’aspiratrice est un spectacle d’humour vocal et d’humeur théâtrale pour toute seule.
Spectacle qui a les pieds dans le sol mais une araignée au plafond. Zoé incarne cette actrice de ménage. Elle lève la voix mais aussi, entend des voix. La cantatrice fauve chante mais accompagnée de basses, tenors, mezzo-sopranes et de sopranos sortant tout droit de son inspirateur : Jean-Luc Fafchamps.

 

L’ASPIRATRICE INSPIRE…
Nombreux sont ceux qui perdent leur triple A mais Zoé ne perd pas son triple B. Elle est belle, blonde et Belge. Chanteuse virtuose, auteure ironique, sorte de bestiole de scène: lauréate de la Biennale de la chanson à 20 ans, emmenée dans les bagages de Maurane comme choriste, coup de cœur des Francofolies de la Rochelle 2006, première signature chanson du label de Luc Besson (Tout va bien).
Ses spectacles dont les premières parties de Michel Jonasz,
Michel Fugain, Lara Fabian, Arno, Juliette, Higelin, Arthur H laissent le souvenir d’un tourbillon fuchsia et d’une blonde qui rit de tout, surtout d’elle-même, pour mieux vous saisir, par surprise, d’une émotion décapée ou d’une envolée musicale. Ma cuisine intérieure, auto-vivisection d’une femme actuelle, a été présentée 150 fois en France, Belgique, Suisse et Canada (tournée 2006-2009).
Symphoniaque, retour sur la face cachée de l’hyper-sensibilité féminine, elle s’installe à Bruxelles ensuite à Paris avec ce seule en scène ultra-émotif (tournée 2010-2011).
Femme multiple,décalée, impertinente, impudique et délirante. Elle est très simplement hors normes.
Elle nous revient avec un nouveau spectacle profond et pétillant à la fois.

 

 

 

 

Chant : Zoé
Mise en scène : Guila Braoudé
Textes* : Zoé Gilbert
Musiques/Arrangements vocaux : Jean-Luc Fafchamps

Collaboration artistique : Pascal Légitimus
Voix additionnelles : Daphné D’Heur, Vincent Delbushaye, Martine Kivits, Jean-Luc Fafchamps, Anthony Sourdeau, Leelou Allison, Réal Siellez, Gaspard Herblot
Mixage/Mastering : Rick Allison, Lionel Capouillez
Scénographie/Graphisme : Frédéric Trétout
Effets spéciaux : Luc Poppe/Frédéric Trétout
Création Lumière : Benoît Theron
Sonorisation : Benoît De Vischer
« Association » Margarete Jennes/Jean-Luc Fafchamps

ZOÉ

Zoé est chanteuse virtuose, auteure ironique, pianiste et danseuse à ses  heures, en quelque sorte comédienne et en tout cas bête de scène : lauréate de la Biennale de la chanson à 20 ans, emmenée dans les bagages de Maurane comme choriste, coup de cœur des Francofolies de la Rochelle 2006, première signature « chanson » du label de Luc Besson (Tout va bien)…

Ses spectacles dont les premières parties de Michel Jonasz, Michel Fugain, LaraFabian, Arno, Juliette, Higelin, Arthur H laissent le souvenir d’un tourbillon fuchsia et d’une « jolie blonde » qui rit de tout, surtout d’elle-même, pour mieux vous saisir, par surprise, d’une émotion décapée ou d’une envolée musicale. Ma cuisine intérieure, auto-vivisection d’une femme actuelle, a été présenté 150 fois en France, Belgique, Suisse et Canada (tournée 2006-2009).

Symphoniaque, retour sur la face cachée de l’hyper-sensibilité féminine, elle s’installe à Bruxelles ensuite à Paris avec ce seule en scène ultra-émotif (tournée 2010-2011).

Narcissique et profonde, multiple et unique, femme décalée ou fille modèle, impertinente et fleur-bleue, impudique ou intimiste, maîtrisée et délirante: il n’y a pas assez de contradictions pour décrire Zoé. Elle est « hors toute catégorie », puisque, très simplement, elle veut tout. Tout à la fois, tous les jours, à profusion, à en mourir…

En 2012, elle décide de remettre du désordre dans sa vie. Elle réécoute ses  premiers amours (essentiellement classiques), fouille avec fureur le monde merveilleux de la toile, à la recherche d’une partenaire et trouve comme par miracle une perle rare du nom de Marie-louise Nezeys, sorte de dalia noir, aux cheveux ébènes, au teint poudré et surtout aux doigts de fée.  Leur rencontre explosive va foudroyer les planches durant toute cette année avec leur spectacle : La boîte à Muses.

Cette année, Zoé crée avec Jean-Luc Fafchamps , L’aspiratrice. C’ est un spectacle d’humour vocal drôlement gonflé. Seule en scène où l’on retrouve la grande blonde à la chanson noire qui n’a que pour seule compagnie, son aspirateur. Spectacle qui fait le ménage dans les idées reçues. L’aspiratrice lève la voix mais aussi, entend des voix. Et oui, la cantatrice fauve chante mais accompagnée de basses, tenors, mezzo-sopranes et de sopranos sortant tout droit de son aspirateur. Elle s’entoure de Pascal Légitimus et Guila Braoudé pour ce dernier spectacle.

WWW.ZOECHANTE.COM

L’ASPIRATEUR

Le GM80C, la star de l’entreprise Nilfisk a accepté son premier rôle en partageant la scène avec la chanteuse blonde et belge, Zoé.
Le GM80C a toujours été, et ce, depuis sa naissance, un inspirateur pour nous, les femmes.
Toujours, maniable, flexible, élégant et aux courbes généreuses, c’est un grand professionnel, un travailleur très productif ne reculant devant rien.
Il s’adapte à toutes les utilisations tant dans le domaine privé que professionnel.
Il simplifie et améliore notre vie. Il est indestructible, ne parle pas trop, n’a pas d’égo.
Il est totalement dévoué.
Il ne tombe jamais malade et ne connaît aucune allergie.
Il est tout simplement l’homme de la situation, le prince charmant de la maison.
Mais aujourd’hui, Zoé lui offre la chance de sa vie, devenir le partenaire « officiel » de  l’Aspiratrice.
Ensemble, ils vont aspirer, inspirer et expirer….

ILS EN PARLENT

logo-face-a-faceINTERVIEW sur RTL – TVI le 19 janvier 2016

 

 

 

 


 

52degresINTERVIEW RTBF  le décembre 2015

 

 

 

RTBF-interview

http://www.rtbf.be/video/detail_zoe-l-aspiratrice?id=1942338

 

L’ASPIRATRICE DANS LA PRESSE FRANÇAISE

 

Originale, très drôle, et grand potentiel

POINTS FORTS
– L’humour et l’autodérision de Zoé Gilbert sont ses principales qualités, sans oublier les textes de ses chansons qui, au-delà du fait d’être drôles ou émouvants, sont merveilleusement bien écrits, comme «Oh ma belle, Oh ma Belgique».

– La personnification de l’aspirateur est géniale. Celui-ci dicte le rythme du spectacle et se révèle être un personnage à part entière: il lui sert de sac de voyage lorsqu’elle doit rentrer chez ses parents, de friteuse lorsqu’elle parle de la Belgique ou encore de cubi de vin blanc quand elle évoque son besoin de faire du sport… mais pas trop.

– L’originalité de ce spectacle: marier l’humour et la chanson dans un stand up musical. C’est du (presque) jamais vu au 21e siècle. Zoé Gilbert a composé toutes ses musiques, ce qui rend le spectacle d’autant plus personnel.

– La relation de Zoé avec le public. Elle le fait participer tout au long de la soirée (ne vous inquiétez pas, rien de très sorcier…).

– Zoé Gilbert sait tout faire: très bonne comédienne, elle compose, chante, et surtout, elle nous fait rire…

EN DEUX MOTS …
Un spectacle hors du commun par une artiste chaleureuse, talentueuse, et qui partage tout avec le public (même ses frites)!

UNE PHRASE
«Ma grossesse? Pour lui, 9 secondes de plaisir, pour moi, 9 mois d’emmerdes!»

Publié par Gabriel Lecarpentier-Paugam
(Culture-tops.fr)

Un aspirateur loufoque,  un humour décapant


L’aspiratrice, un spectacle à couper le souffle !

Pendant près de deux heures, Zoé Gilbert, dite Zoé, nous emmène dans sa vie, ses univers, tantôt, triste, joyeux, cynique, pinçant, ironique, mais ne perdant jamais de vue l’humour caustique que les Belges cultivent avec un talent rarement égalé…
Tour à tour, micro, boa, pied de micro, boite à musique, coffre à jouets l’aspirateur interprète à merveille son rôle d’homme que Zoé par sa personnalité, sa capacité de jeu, et ses textes ciselés lui donne à travers son spectacle. A mi-chemin entre le stand-up et la comédie musicale qui laisse le champ à l’expression d’une voix bluffante de justesse, la comédienne à la fois touchante, émouvante et drôle entonne ses chansons et passe d’un style à l’autre avec une déconcertante aisance, du jazz, au rap, du gospel au classique, à la techno tout en reprenant le boléro de Ravel revu et corrigé par son esprit fertile….
Un spectacle 100 % d’authenticité. Une vraie bouffée d’air frais dans la grisaille actuelle.

Renaud Parquet (BFM TV)

 

 

Zoé: l’art de l’autodérision

Elle arrive sur scène juchée sur un aspirateur traineau ! Son complice et confident durant ce stand-up musical baptisé «l’Aspiratrice». Mise en scène par Guila Braoudé, avec la collaboration artistique de Pascal Légitimus, Zoé prévient le public: «je vais me mettre à nu devant vous» !
De fait, pas de fausse pudeur pour la chanteuse et comédienne qui raconte par le menu ses déboires sentimentaux. … Cette tornade blonde met rapidement le turbo pour nous embarquer dans des situations abracadabrantes, entre son mariage avec un monégasque sénile qui meurt avant de prononcer le fatidique oui, ses galères avec les ASSEDIC, ses séances de gym tonique, ses délires de princesse Disney ou encore un mémorable voyage en low cost.
Entre deux sketches, elle chante «Tout va bien», un titre à ne pas prendre évidemment au pied de la lettre, «9 mois» qui casse franchement l’image idyllique de la maternité, «Bruxelles», une ode passionnée et non dénuée d’humour à sa Belgique natale…
Impertinente et farfelue, dotée d’un sens aigu de l’autodérision, Zoé fait souffler le chaud et le froid tout au long du spectacle. On peut succomber davantage au talent de la chanteuse qui, en s’accompagnant à la pédale loop, nous offre une version ébouriffante du fameux Boléro de Ravel…..

Publié par GRANDJANIN Annie http://annieallmusic.blogspot.fr/

 

ZOé DANS LA PRESSE FRANÇAISE ET BELGE…

depeche

« Zoé fait l’évènement avec une prestation qui ne ressemble à rien de ce qu’on a déjà vu, encore moins entendu. Le plus fort c’est que cette libellule de la chanson fait son bonheur des choses les plus infimes… la salle pleure de rire, en redemande… Alors la reine du rien devient la reine tout court. Elle est belle, fluide, gracieuse, semblant parfois sortir d’un conte de fées avec une voix aux tonalités chaudes et amples. »

sudouest

« Cette femme ira loin. Elle associe avec humour sa voix à ses textes et à ses gestes. Elle a le sens du sérieux sans se prendre au sérieux. »

libe

« Avec sex-appeal soigneusement exploité, gravité à peine dissimulée, franche déconnade clairement assumée et reprises concitoyennes gentiment téléphonées (Ces gens-là de Brel)… Zoé clôt en beauté six jours à l’Européen. »

scope

« De l’humour, la belle en a à revendre ; que ce soit pour raconter de désopilantes histoires de chrysanthèmes, d’amoureuse possessive ou de chipie… La demoiselle est l’un des plus sûrs talents de la nouvelle génération.

parisscope

« Son charme et sa personnalité en ont fait basculer plus d’un ! Le succès de son succès : sa voix qui passe comme de rien du jazz au bel canto, du grave à l’aigu avec une facilité déconcertante. Mais aussi son univers. Un répertoire pétillant plein de fantaisie où chansons d’amour riment avec chansons farfelues et nous font passer du rire aux larmes. Un style décapant et poétique va faire de cette artiste un nom à retenir dans le paysage des chanteurs-compositeurs. »

le parisien

« Tour à tour diva, maîtresse femme aux lèvres rouges, grande copine à la Zazie, petite fille espiègle et coquine, Zoé emplit la scène de son énergie. »

 

lemmonde

« Enthousiasmant, allant vers l’émotion ou la fantaisie avec un sens très exact des situations… Son phrasé se joue de toutes les accélérations. Comédienne par ce qui se passe sur son visage, elle vit ses personnages. »

telerama

« Sur scène, elle oscille entre une Linda Lemay rock’n’roll et une Maurane espiègle, style diva pas dupe passant du bel canto au jazz, de la ballade à la rigolade, épinglant les amants fous qui se transforment en maris chiants… »

chorus

« Zoé, la tornade blonde… Zoé en veut et ne cesse de travailler cette voix aérienne et capable de toutes les audaces vocales comme de peaufiner un talent évident, multiple… »

nordeclair

« Elle a l’audace des battantes qui happent la scène à bout de voix, avec des textes bien écrits. Une présence résolue, un sens aigu des planches et du public. »

metro

« …longue, grande, fine et blonde, elle investit la scène comme on entre dans l’arène… elle sait mettre à l’aise son public, conquis, vite, très vite… Elle use de ses cordes vocales comme d’un élastique… »

sabam

« La musique de Zoé est un véritable tsunami. Son spectacle aussi ! Avec des chansons bien de notre temps, elle nous livre un compte-rendu de ce que nous sommes… Elle est tout bonnement inimitable. »

 

lefigaro

« C’est une ironiste, une acide, une moraliste qui sait tout dire sans s’appesantir en vaines leçons… Ses autoportraits en jalouse, en femme enceinte ou en amoureuse ont une vivacité et une sureté de trait telles qu’on en croise peu dans la chanson actuelle… Elle se révèle une interprète époustouflante. »

lavoix

« Musicalement inattaquable et intelligemment varié, Tout va bien se trouve servi par des rimes ciselées, faussement naïves et souvent touchantes. Ce premier disque adroitement caustique place Zoé quelque part entre les univers de Bénabar, Zazie ou de la Grande Sophie. »7

lesoir

« Zoé fait déjà figure de révélation de l’année, aux côtés de
Anaïs ou Pauline Croze. »

CONTACTS

Contact Presse

France

NICOLAS PERRON PRESSE

Nicolas PERRON
06 03 40 07 04
nicolasperronpresse@gmail.com

Cécile LALIGAN
06 12 32 64 19
cecilelaligan@free.fr

 

Belgique

Valérie Cornelis

Com’ des Demoiselles
+32 497 57 61 81

 

Contact Production

STUDIO TTT
Frédéric Trétout
+33 (0)6 09 48 93 40

Contact Diffusion 

BELGIQUE
Christine Willem-Dejean

MTP memap asbl
avenue des Celtes 32
B – 1040 Bruxelles (Belgique)
+32 497 57 97 90
christinedejean@mtpmemap.be
www.mtpmemap.be